Persona, étrangement humain

Un film de Mathias Théry

Pour ses 10 ans, le Musée Quai Branly a présenté l’exposition « Persona, étrangement humain » de janvier à novembre 2016 .

« Nombreux sont les objets qui ont un statut plus proche de celui d’une personne ou d’une créature que d’un simple objet. Objets d’art – occidental ou non occidental, populaire ou contemporain –, ou produits high tech – robots, machines, etc. – se voient régulièrement attribuer, dans leur utilisation, des capacités d’action insoupçonnées, qui en font des quasi-personnes. Comme l’enfant qui voue une passion à son doudou ou celui qui peste contre son ordinateur ou son mobile en lui reprochant d’être incompétent ou têtu. Comme le chamane qui convoque les esprits à travers une statuette prenant les traits des dieux.

Ce transfert ou cette confusion qui s’opère alors entre l’humain et le non-humain, et la relation particulière et personnalisée qui les lie, dans les cultures les plus variées, est le vaste sujet de cette exposition d’anthropologie » (source).

L’exposition s’ouvrait avec le film « L’homme invisible », réalisé par Mathias Théry et joué par Denis Lavant.

Coproduction avec

  • Les Films d'Ici